Le retour sur investissement grâce à l’efficacité énergétique de l’ingénierie: Tout commence par les composants

Pourquoi le choix des pièces est décisif d’un point de vue technique et économique

Trois critères principaux sont décisifs dans le choix d’une pièce : sa taille, son efficacité énergétique et son coût. L’importance accordée à ces trois critères dépend très fortement du secteur d’activité. Et pourtant, tous les secteurs peuvent tirer profit de pièces efficaces – quand les alimentations, transformateurs, filtres et bobines de réactance peuvent en faire plus.

Il est tentant de concevoir l’installation la moins chère possible, mais cela présente généralement des inconvénients en termes de qualité. Si par exemple l’alimentation installée a un faible degré d’efficacité et produit beaucoup de chaleur résiduelle, il faut également installer un ventilateur ou climatiser l’espace d’installation, tel qu’une armoire électrique. Aucune pièce ne surchauffe, mais l’installation n’a qu’une faible efficacité énergétique. Malgré cela, de nombreux constructeurs d’installations choisissent la solution la moins efficace tant que la fiabilité est suffisante et que la pièce offre une durabilité au-delà de la période de garantie de l’installation. Cela a bien souvent des conséquences considérables pour la mise en œuvre technique et les indicateurs clés de performance.

La question du format se pose toujours, mais la durabilité n’est pas encore assez prise en considération dans le secteur.

Des produits efficients sont généralement plus compacts, et plus durables

Mais l’efficacité énergétique et la fiabilité vont de pair : des pièces efficientes ont généralement une durée de vie plus longue, car elles produisent moins de chaleur. Les produits les plus efficients sont généralement également plus compacts, car ils nécessitent moins de surface pour l’évacuation de la chaleur. La réduction de la surface de refroidissement permet de construire des produits plus compacts. Comme beaucoup de clients demandent des produits compacts, par exemple pour réduire la taille des armoires électriques, BLOCK travaille à l’optimisation constante des degrés d’efficacité dans le domaine des alimentations.

Les utilisateurs tiennent à l’efficacité énergétique

Toutefois, l’efficacité énergétique compte beaucoup dans certains secteurs. Par exemple, dans le secteur des énergies renouvelables, où les installations servent à produire de l’énergie, l’efficacité énergétique est un critère de comparaison importante des installations de différents fabricants.

Les fournisseurs d’énergie jouent souvent un grand rôle dans la conception des installations. Ils construisent en grande partie eux-mêmes les installations et peuvent aussi proposer des services tels que l’éclairage des entreprises et des communes. Comme leurs installations sont en service en permanence, l’efficacité énergétique compte beaucoup. Les fournisseurs d’énergie veulent donc une grande efficacité énergétique de l’ingénierie, car elle apporte un retour sur investissement quantifiable.

Le degré d’efficacité est un argument de vente important pour une installation solaire, ainsi que pour les systèmes d’éclairage.

Dans d’autres secteurs, il s’agit avant tout de produire une installation donnée dans un délai minimal et avec un niveau de qualité défini. Le ROI a une grande importance pour le processus de fabrication, et l’efficacité énergétique n’arrive qu’en deuxième position.

Des pièces efficientes sont idéales pour les applications mobiles

Des produits efficients peuvent également faire la différence pour les applications mobiles, comme dans le secteur ferroviaire. En effet, les composants embarqués doivent d’une part être aussi petits que possible et d’autre part consommer le moins de carburant possible pour leur transport. Les transformateurs à refroidissement par eau ou forcé utilisés ici sont particulièrement compacts. Le refroidissement actif permet jusqu’à 50 % de réduction de leur taille. Cela permet une réduction importante du volume total de l’application. Les transformateurs s’intègrent facilement aux systèmes de refroidissement existants. Il est possible de refroidir les composants à l’eau et avec d’autres liquides de refroidissement.

In en va de même dans le secteur des machines agricoles. Les moissonneuses-batteuses modernes sont contrôlées de manière électronique, et doivent respecter une certaine qualité de réseau pour supporter les perturbations CEM internes et externes. Mais ces énormes machines n’offrent pas un espace infini. Leurs constructeurs favorisent donc les filtres et les bobines de réactance compacts.

Trois versions BLOCK : la solution adaptée à chaque cas

BLOCK propose trois types de transformateurs: les technologies Fluid, Core et Alu.

Technologie Fluid

La technologie FLUID intégrée rend le transformateur particulièrement compact, avec jusqu’à 50 % de réduction de la taille. Il peut être raccordé aux systèmes de refroidissement existants et être utilisé avec différents liquides de refroidissement.

Technologie Core

Les transformateurs avec la technologie CORE sont fabriqués avec des matériaux de grande qualité, des formes de noyaux particulièrement bien conçues et une structure d’enroulement optimale. La technologie CORE associe matériaux et technique pour proposer un transformateur au degré d’efficacité très élevé. Ce transformateur est particulièrement efficient avec une perte totale jusqu’à deux fois plus faible grâce à la forme optimale du noyau et aux matériaux utilisés.

Technologie Alu

L’utilisation d’un enroulement en aluminium de grande qualité permet de proposer ce transformateur jusqu’à 25 % moins cher. La technologie ALU de BLOCK avec un enroulement en aluminium de grande qualité permet de réduire le poids total et les coûts.


Des solutions individualisées, efficientes, avec un retour sur investissement élevé

Les produits standard couvrent une grande partie des applications. Mais il existe toujours des solutions spécifiques au client. Nos ingénieurs, en étroite collaboration avec nos clients, développent des solutions individualisées dans le centre de développement BLOCK, et procèdent aux contrôles de CEM appropriés dans le BLOCKLAB. Il est également possible d’y réaliser des simulations d’environnement, et le laboratoire de contrôle mobile permet d’organiser des contrôles Power-Quality chez le client. Nous obtenons ainsi des produits individualisés aux caractéristiques parfaitement adaptées aux différentes applications. La conception et le développement de solutions individualisées renforcent ainsi l’efficience et augmentent le ROI.

Industrie 4.0 : la valeur ajoutée grâce à des produits intelligents interconnectés

Il existe d’autres manières de renforcer l’efficience. Si des commandes programmées sont déjà utilisées depuis longtemps pour automatiser la production industrielle, cela va encore un peu plus loin avec l’industrie 4.0 : des fonctions supplémentaires intelligentes renforcent aujourd’hui l’efficience générale d’une installation ou d’une machine. Elles sont également la condition requise pour l’interconnexion des machines, appareils, capteurs et personnes dans l’industrie 4.0. De nombreux disjoncteurs disposent ainsi aujourd’hui d’une interface permettant de transmettre des courants et des tensions, ainsi que de déterminer l’état de certains circuits de courant de sortie, et même de le faire évoluer activement.

L’efficience commence par une ingénierie de qualité, pour laquelle BLOCK s’appuie sur son grand savoir-faire.

Le disjoncteur est ainsi un nœud sur lequel on installe des capteurs et des technologies de communication permettant au client de surveiller l’alimentation de son installation. C’est également comme cela que l’on renforce l’efficience. Les transformateurs peuvent par exemple être utilisés pour la maintenance prédictive, en étant équipés des capteurs requis, et indiquer si tout fonctionne bien ou si un technicien doit réaliser un contrôle, avant qu’il soit nécessaire d’arrêter l’installation complète.

Les opérations d’entretien peuvent être programmées pendant le processus de production afin que les techniciens reçoivent des notifications du système en temps voulu. Ceux-ci peuvent également profiter des périodes d’arrêt de l’installation pour réaliser une opération d’entretien ou pour remplacer des pièces avant qu’elles tombent en panne. La maintenance prédictive permet de réaliser des économies considérables, car il n’est pas nécessaire d’interrompre la production. Les produits intelligents permettent ainsi d’éviter des pannes coûteuses, et facilitent la conception et l’exploitation d’installations fiables.

Résumé: qu’il s’agisse de pièces standard économes en énergie, de développements optimisés spécialement pour le client ou de produits intelligents pour l’industrie 4.0 : une ingénierie efficiente permet d’exploiter des installations de manière économique et facilite la maintenance prédictive. Elle s’accompagne ainsi d’une optimisation technique et d’un retour sur investissement quantifiable.

Partager cet article