27674falsetruefalse0truetrue

20.10.2020

Où en sont les abeilles de BLOCK six mois après ?

L'idée d'installer des ruches sur les terrains de l'entreprise a germé dans l'esprit de notre fondateur et PDG, Wolfgang Reichelt, grâce à un cadeau offert par la société de soutien au développement économique de Verden. Celle-ci lui avait fait don de deux colonies d'abeilles pour le remercier de son engagement de plus de 30 ans à la tête de la société.

Une nouvelle société avec ses propres collaborateurs a également été créée : la BLOCK Bienen AG. Ses membres se sont impliqués dès le début du projet, grâce à l'expérience de Heinrich Kersten et de l'apiculteur Karl-Wilhelm Meyer, qui s'occupe de plus de 20 colonies dans son jardin. Ils ont également suivi une formation auprès de l'association des apiculteurs d'Achim. Les colonies offertes appartenaient à Heinrich Kersten, dont le grand-père connaissait Wolfgang Reichelt de longue date.

Le top départ du projet a été donné officiellement à la fin du mois de mars 2020 avec l'installation des deux colonies. Des contrôles réguliers ont ensuite dû être menés en avril et en mai afin d'éviter tout essaimage naturel. En effet, si l'essaimage est utile à la pollinisation des plantes, il conduit également au départ d'une grande quantité d'abeilles, ce qui réduit le nombre d'ouvrières disponibles pour rapporter du nectar à la ruche. Afin d'assurer la reproduction de façon contrôlée, deux nucléis ont été créés et élevés avec soin dans notre seconde usine (« An der Kleinbahn »), en attendant de pouvoir rejoindre les deux autres colonies de production à l'arrivée de l'été. 

Le rucher de la première usine a été équipé d'une voie d'accès en dur ainsi que d'un support adapté à l'implantation des colonies, et une infrastructure dédiée à l'extraction du miel « made in BLOCK » a été mise en place. En outre, afin de subvenir aux besoins nutritifs des nouvelles hôtes, un très joli champ de fleurs a été planté au milieu des espaces verts de l'usine, qui sert aussi à l'épanouissement d'autres d'insectes et petits animaux. Ainsi, non seulement les abeilles de BLOCK peuvent jouir de l'habitat que nous entretenons pour elles, mais les abeilles sauvages, qui vivent sous la menace d'une extinction, trouveront également ici de quoi se nourrir.

Le temps fort de la saison a bien entendu été la récolte du miel ! Celui-ci a ensuite été entreposé dans des pots de verre conçus individuellement. Mais il est bon de souligner qu'à chaque étape du processus, la nature nous a rappelé à quel point elle pouvait être imprévisible. Ainsi, dans une colonie de production et un nucléi, les ouvrières ont refusé d’accepter leur reine et l'ont expulsée de la ruche. La réintroduction d'une reine dans la colonie de production s'est avérée particulièrement ardue, car la deuxième et la troisième ont connu le même sort. Enfin, une reine est parvenue à accéder au trône, et assure désormais assidument sa descendance ainsi que la préparation de sa colonie pour l'hiver.

Ces dernières semaines ont été consacrées au nourrissage en prévision de l'hiver et au traitement contre le varroa. Dans le cadre de ce traitement délicat et pauvre en produits chimiques, un nucléi a été construit pour l'une des colonies et temporairement transféré dans l'usine numéro 2. À cette occasion, nous avons encore une fois pu constater à quel point le règne animal accordait peu de place à l'éthique. En effet, le nucléi a connu de nombreuses razzias de la part de guêpes et d'abeilles d'autres colonies. Cependant, la reine de la colonie restante s'est donnée à fond, et nous disposons à présent d'une famille bien fournie pour passer l'hiver.

Nous sommes impatients de savoir comment le premier hiver va se dérouler pour nos abeilles, et comment le projet va continuer d'évoluer pour tous ses participants !

Partager cet article